L’équipe SPDS 2021-2022

L’association est composée d’une quarantaine de membres, tous élèves de Sciences Po, pour le mandat 2021-2022.

Elle est présidée par Gauthier Yanno, Maëlle Jégoux en est la secrétaire générale et Cyprien Le Grand assure la trésorerie.

Les membres du bureau sont épaulés par huit responsables de pôle :

Ces pôles ne seraient rien sans : Pauline Premoli, Marie Gremelle, Ysé Vennemani, Justin Lemaire, Chloé Jamet, Pauline Engelsen, Louise Seyfried, Jade Delahais, Harold Brieckler-Richert, Paul Bitaud, Sarah Benabdelkhalek, Jeanne Louise Roellinger, Marie Lapinsonnière, Gaspard Tessier, Margaux Leyral, Hannes Jaffres, Mathieu Babinet, Johann Ollu, Alexandre Bourriez, Raphaël Sahraoui, Mathilde Pinto, Lucile Briolat, Chloé Rivoal, Simon Collet et Eymeric Job.

Le portrait de nos rédacteurs

  • Claire effectue un master en Affaires européennes à Sciences Po. Spécialisée dans les questions de défense et sécurité et intéressée par les problématiques liées à la souveraineté technologique, elle a effectué un stage au sein de l’Agence européenne des technologiques de rupture (Joint European Disruption Initiative, JEDI). Elle effectue actuellement son stage de césure au sein du centre des études de sécurité de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI). En parallèle de ses études à Sciences Po, Claire est en master de philosophie sociale et politique à l’université PSL-ENS.
  • Actuellement étudiant en première année du master Affaires Publiques spécialité administration publique, Théo a intégré Sciences Po en bachelor sur le campus de Paris. Son intérêt pour les relations internationales et les questions de défense s’est principalement développé lors de sa troisième année à l’étranger. Il l’a en effet réalisée à l’université George Washington à Washington D.C., la capitale américaine étant un lieu privilégié pour aborder ces questions. Il est principalement intéressé par les enjeux touchants la Russie, l’ex-URSS ainsi que l’Europe de l’Est. Il a ainsi débuté le russe pendant son Bachelor et il poursuit aujourd’hui l’apprentissage de cette langue en parallèle de son master à Sciences Po à l’Inalco
  • Rhéa est actuellement étudiante en Master « International Security » de la Paris School of International Affairs à Sciences Po. D’origine franco-allemande, elle a passé ses années de Bachelor sur le campus franco-allemand et européen de Sciences Po à Nancy, avant de partir pour une année d’échange académique à l’Université de Tel Aviv. En Israël, son programme d’échange se concentrait sur l’étude des conflits et de la paix, et plus particulièrement sur le conflit local – israélo-arabe. Après plusieurs mois de stage dans un institut de recherches au sein du programme sur le terrorisme, elle a choisi de se spécialiser en études de la zone moyen-orientale.
  • Maëlle a intégré Sciences Po en Master Sécurité et Défense après deux années de classe préparatoire B/L et un an de sciences politiques à la Sorbonne. Elle s’intéresse particulièrement aux thèmes du renseignement et de la lutte contre le terrorisme au Sahel et au Levant, et allie passion pour le sport et apprentissage de la langue arabe à l’engagement associatif au sein de SPDS. Elle est actuellement en césure dans un régiment de l’Armée de Terre afin de réaliser une étude prospective.

Cette équipe succède à celle du mandat précédent. Nous tenons à remercier toutes les générations précédentes pour leur investissement sans faille dont nous bénéficions des dividendes aujourd’hui.

Revenir en haut de page