L’EIIL-K: quelle menace pour le régime des Talibans ? 

L’attaque contre l’aéroport de Kaboul du 26 août 2021 par l’Etat Islamique au Khorasan (EIIL-K) a mis en lumière la résurgence de cette branche de l’Etat Islamique au cours de l’année passée. Si l’organisation terroriste ne constitue pas une menace existentielle pour le régime taliban, sa persistance en fait le principal ennemi du nouveau gouvernement en Afghanistan. La lutte entre les deux mouvances jihadistes est avant tout idéologique et religieuse, les Talibans possédant une supériorité matérielle indéniable. 

Lundi 7 février 2022, les Etats-Unis ont annoncé une récompense de 10 millions de dollars pour toute information permettant l’identification ou la localisation de Sanaullah Ghafari, l’émir de l’Etat Islamique au Khorassan (EIIL-K)1« Sanaullah Ghafari – Rewards For Justice ». 7 février 2022. Accessible sur : https://rewardsforjustice.net.. Cette annonce a été accompagnée d’une seconde récompense pour tout renseignement concernant l’attaque de l’aéroport international de Kaboul2Rewards for Justice. « Attack at Kabul’s International Airport – Rewards For Justice ». Accessible sur : https://rewardsforjustice.net.. Perpétrée le 26 août 2021, pendant le retrait des pays occidentaux de l’Afghanistan, cet attentat-suicide à provoqué la mort d’au moins 180 personnes, dont treize soldats américains3Amira Jadoon et Andrew Mines. “What is ISIS-K”. The Conversation, 27 août 2021, consulté le 7 février 2022.. Le montant des récompenses prouve que la menace incarnée par l’EIIL-K est prise très au sérieux par les Etats-Unis. En effet, l’année 2021 a été marquée par un nombre record d’attaques revendiquées par le groupe terroriste en Afghanistan et au Pakistan4Amira Jadoon, Abdul Sayed et Andrew Mines.“The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan”.. CTC Sentinel, January 2022. Volume 15 Issue 1. Accessible sur https://ctc.usma.edu/. Cette escalade de violence participe aux instabilités économique et politique en Afghanistan5AFP. « L’ONU adopte une résolution facilitant l’aide humanitaire en Afghanistan ». 22 décembre 2021. Accessible sur https://www.20minutes.fr. Non seulement le régime taliban n’est pas reconnu par les puissances occidentales, mais le pays est aussi en proie à une grave crise humanitaire. Sept mois après la prise du pouvoir par les Talibans, quel type de menace constitue l’Etat Islamique au Khorassan pour le nouveau régime ? Si l’EIIL-K ne possède plus d’assise territoriale, l’organisation constitue pourtant actuellement la principale menace pour le régime taliban6Organisation des Nations Unies, Conseil de Sécurité. « Vingt-huitième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions », 22 juillet 2021, S/2021/655, 17. Accessible sur https://undocs.org/. Ce dernier dispose indéniablement d’une supériorité matérielle sur les insurgés ; aussi la guerre entre les Talibans et l’Etat Islamique est-elle surtout idéologique7Roggio, Bill. « In Fight against Islamic State, the Taliban Holds Major Advantage” FDD’s Long War Journal , 23 novembre 2021. Accessible sur https://www.longwarjournal.org/. Néanmoins, alors que les Talibans ont pour l’instant réussi à circonscrire l’action de l’EIIL-K, le régime paraît incapable de mettre fin à la violence terroriste8Clarke, Colin and Schroden, Jonathan. « Brutally Ineffective: How the Taliban Are Failing in Their New Role as Counter-Insurgents », War on the Rocks. 29 novembre 2021.Accessible sur https://warontherocks.com. 

Le groupe salafiste Etat Islamique au Khorassan remonte progressivement en puissance face au régime des Talibans  

Fondée officiellement en 2015, cette « wilayat » de l’Etat Islamique cherche à établir un califat salafiste dans la région dite du Khorassan9Wilayat signifie province en arabe, c’est le nom donné aux différentes branches de l’EIIL dans le monde. Doxsee, Catrina; Thomson, Jared and Hwang, Grace. « Examining Extremism: Islamic State Khorasan Province (ISKP) ». CSIS. Accessible sur https://www.csis.org. Historiquement, le Khorassan comprenait les territoires du nord-est de l’Iran actuel, certaines parties de l’Afghanistan et des parties méridionales de l’Asie centrale10Lefeuvre, Georges. « Daech au Khorasan: loin d’un « État » islamique ». Diplomatie, no 99 (2019): 63.. Cette référence historique, en plus d’évoquer un passé glorieux, symbolise aussi les visées internationales et universalistes de l’EIIL11Cette région a une importance particulière dans la théologie musulmane, puisqu’un hadith lui est consacré et que de grands imams sunnites comme Bukhari et Muslim en sont originaires. . L’Etat Islamique au Khorassan est actif à la fois au Pakistan et en Afghanistan. Toutefois, ses actions se concentrent principalement dans les régions du nord-est de l’Afghanistan telles que Nangarhar. Si l’ennemi principal de l’EIIL-K est le régime taliban, hanafite12Il existe 4 écoles juridiques principales dans le sunnisme : le hanafisme, le malikisme, le chafiisme et le hanbalisme. Le salafisme est issu du courant hanbalite. et qualifié d’infidèle soumis à des « maîtres américains », l’organisation terroriste s’attaque aussi fréquemment aux minorités chiites, comme les Hazaras 13 Ibid.; Sayed, Abdul. « Opinion | ISIS-K Is Ready to Fight the Taliban. Here’s How the Group Became a Major Threat in Afghanistan. » Washington Post. 29 aout 2021. Accessible sur https://www.washingtonpost.com; Valle, Ricardo. « Islamic State in Khorasan Province Counters Taliban with Formidable Media and Propaganda Offensive ». Jamestown Foundation. 16 décembre 2021. Accessible sur https://jamestown.org.  

 

Figure 1: Attaques de l’EIIL-K en Afghanistan et dans la région de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan, du 18 septembre au 21 décembre 2021. Issu de Jadoon, Sayed et Mines.”The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan”. Op.cited, 35. 

L’émir Shahab Al-Muhajir, de son véritable nom Sanaullah Ghafari, dirige l’organisation depuis mai 202014Organisation des Nations Unies, Conseil de Sécurité. “Ving-neuvième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions”, op. cited, 17. Accessible sur https://undocs.org . Il est responsable de la nouvelle stratégie de l’EIIL-K, consistant à former des réseaux urbains capables de fomenter des attentats en totale autonomie15 Sayed, « Opinion | ISIS-K Is Ready to Fight the Taliban. Here’s How the Group Became a Major Threat in Afghanistan. » op.cited.. Le but à court terme est de remettre en question la légitimité du régime16Jadoon, Sayed et Mines.“The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan”. Op.cited, 37.Accessible sur https://ctc.usma.edu. Tout d’abord, les attaques contre les minorités religieuses visent à affaiblir l’Etat en démontrant aux Afghans que les Talibans sont incapables d’assurer leur sécurité. Les attaques du 15 octobre et du 17 novembre 2021, respectivement contre une mosquée chiite à Kandahar et deux bus à Kaboul, incarnent cette stratégie17Valle, « Islamic State in Khorasan Province Counters Taliban with Formidable Media and Propaganda Offensive », op.cited. . Ensuite, l’EIIL-K cherche à semer le doute au sein du gouvernement lui-même, en attaquant non seulement les institutions mais aussi des personnalités talibanes. Parmi les 127 attaques menées par l’EIIL-K depuis septembre 2021, environ 80% ciblaient des Talibans18Jadoon, Sayed et Mines.“The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan”. Op.cited, 37.. L’une des plus grandes réussites de l’EIIL-K est l’attaque du 2 novembre contre l’hôpital Daud Khan à Kaboul, qui fit une trentaine de morts, parmi lesquels figure le commandant taliban Qari Hamdullah Mukhlis19Valle, « Islamic State in Khorasan Province Counters Taliban with Formidable Media and Propaganda Offensive », op.cited. . Toutes ces démonstrations de force ont pour objectif d’imposer l’EIIL-K comme la seule alternative crédible aux Talibans, autant sur le plan idéologique que sécuritaire. 

Néanmoins, l’idéologie salafiste revendiquée par l’EIIL-K peine à s’implanter durablement dans le paysage afghan, à l’exception de certains districts du nord-est de Nangarhar notamment20Osman, Borhan. « Bourgeois Jihad: Why Young, Middle-Class Afghans Join the Islamic State ». United States Institute of Peace, 1 Juin 2020. Accessible sur https://www.usip.org. L’idéologie salafiste et universaliste de l’EIIL-K tout comme ses méthodes brutales rebutent les Afghans21 Ibid. ; Lefeuvre, « Daech au Khorasan: loin d’un « État » islamique », op.cited, 65.. Pourtant, le retrait américain, la libération de combattants terroristes et la prise de pouvoir des Talibans représentent de formidables opportunités pour l’EIIL-K, qui a vu son nombre de combattants passer de 2 200 en juin 2021 à 4 000 en décembre selon l’ONU22Organisation des Nations Unies, Conseil de Sécurité. « Vingt-huitième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions », 22 juillet 2021, S/2021/655, 16. ; Organisation des Nations Unies, Conseil de Sécurité. « Vingt-neuvième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions”, op.cited., 17. . Cette montée en puissance a conduit le nouveau régime des Talibans à mettre très rapidement en oeuvre une campagne de répression et de contre-terrorisme en Afghanistan.

Figure 2: Attaques revendiquées de l’EIIL-K (2015-2021). Issu de Jadoon, Sayed et Mines.“The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan. Op.cited, 34. 

Le régime taliban déploie une stratégie contre-terroriste au bilan mitigé 

La stratégie contre-terroriste des Talibans montre que le nouveau régime considère l’EIIL-K comme son principal rival en Afghanistan. S’il est peu probable qu’une violente répression éradique totalement l’EIIL-K, les Talibans ont les capacités pour limiter sérieusement l’expansion du groupe. 

Le régime bénéficie en effet d’une certaine expérience de combat contre l’EIIL-K, puisque les deux groupes se sont opposés dès l’apparition de l’Etat Islamique en Afghanistan23Jadoon, Amira et Mines, Andrew. « Broken, but Not Defeated: An Examination of State-Led Operations against Islamic State Khorasan in Afghanistan and Pakistan (2015-2018) », Combating Terrorism Center at West Point. 23 mars 2020.Accessible sur https://ctc.usma.edu.. De 2015 à 2016, alors que l’EIIL-K contrôlait les régions de Nangarhar et Kunar, les attaques conjointes des forces américaines et talibanes ont réussi à affaiblir considérablement les insurgés. Néanmoins, si les Talibans sont en mesure de mener d’importantes actions de contre-terrorisme, c’est à leur coopération avec les Américains qu’ils doivent la quasi-disparition de l’EIIL-K. Selon certains commentateurs, les opérations qui ont le plus sévèrement affaibli l’organisation terroriste de 2015 à 2018 étaient en effet conduites avec le soutien terrestre et aérien des Etats-Unis, permettant la mort ou la capture de plus de 8 000 combattants. 

Néanmoins, même après le départ des Américains, le régime taliban dispose de nombreux atouts dans la lutte contre les insurgés de l’Etat Islamique24Roggio, “In Fight against Islamic State, the Taliban Holds Major Advantage”, op.cited.. Tout d’abord, les Talibans bénéficient d’importantes ressources militaires et économiques, puisqu’ils contrôlent désormais l’ensemble du territoire afghan. D’une part, les Talibans peuvent mobiliser plus de 70 000 hommes, contre 4 000 au maximum pour l’EIIL-K. Là où le régime peut fournir un soutien logistique constant à ses troupes, l’EIIL-K est réduit à la clandestinité. D’autre part, le gouvernement n’hésite pas à répondre rapidement et avec force à l’EIIL-K, en envoyant, par exemple, plus de 1 300 combattants dans la province de Nangarhar au cours du mois d’octobre25 George, Susannah. “Taliban sends hundreds of fighters to eastern Afghanistan to wage war against Islamic State,” Washington Post, November 22, 2021. Accessible sur https://www.washingtonpost.com. Par ailleurs, les Talibans sont mieux équipés que les insurgés, puisqu’ils possèdent les armes de l’ancien gouvernement afghan26Grey Dynamics. « How the Taliban Captured Billions of Dollars Worth of Weapons », 10 septembre 2021. Accessible sur https://www.greydynamics.com. L’EIIL-K mène au contraire des attaques avec un matériel assez rudimentaire, utilisant principalement des engins explosifs improvisés (EEI) ou des véhicules piégés27Autrement appelés SVBIED en anglais : Suicide Vehicle-Borne Improvised Explosive Device. War Noir. « Weapons Used and Captured in Taliban GDI Raid Against Islamic State in Kabul ». Militantwire. 21 décembre 2021. Accessible sur https://www.militantwire.com. En outre, les Talibans ont mené de nombreuses actions contre les salafistes28Siddique, Abubakar. “Taliban Wages Deadly Crackdown on Afghan Salafists as War with IS-K Intensifies,” RFE/RL Gandhara, October 22, 2021. . Cette campagne de répression se traduit notamment par des exécutions extrajudiciaires de leaders religieux salafistes, même ceux qui se sont opposés à l’EIIL-K comme le sheikh Abou Oubaid Ulla Mutawakkil29Sayed, Abdul. « The Taliban’s Persistent War on Salafists in Afghanistan ». . Jamestown Foundation. 24 septembre 2021.Consulté le 7 février 2022. Accessible sur https://jamestown.org. Depuis peu, le gouvernement semble compléter ces exécutions extrajudiciaires par une approche moins brutale, en exigeant des vœux d’allégeance des communautés salafistes30Clarke et Schroden « Brutally Ineffective: How the Taliban Are Failing in Their New Role as Counter-Insurgents », op.cited.. Les conséquences à long terme de ces actions restent à évaluer, puisque les assassinats et les persécutions du clergé salafiste pourraient se montrer contre-productifs et pousser, à terme, la population afghane du nord-est dans les bras de l’EIIL-K. 

Malgré les moyens employés par les Talibans, le retour en force de l’organisation Etat Islamique prouve sa résilience. Le nombre croissant d’attaques, la force de sa propagande sont autant de signaux de la résurgence de l’EIIL-K31CSNU, “Vingt-neuvième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions”, op. cited, 19. . Sa  montée en puissance ne semble pas prête de s’arrêter, puisque l’ONU a affirmé en novembre 2021 que l’organisation terroriste était présente dans toutes les provinces afghanes32Landay, Jonathan. « U.N. Envoy Says Islamic State Now Appears Present in All Afghan Provinces ». Reuters, 17 novembre 2021, sect. Asia Pacific. Accessible sur https://www.reuters.com. En matière de contre-insurrection, l’adage veut que « l’insurgent gagne simplement parce qu’il ne perd pas », puisque la lutte ici est avant tout idéologique et religieuse33 Clarke and Schroden « Brutally Ineffective: How the Taliban Are Failing in Their New Role as Counter-Insurgents », op.cited.. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de se pencher sur la propagande de l’EIIL-K pour comprendre la persistance de cette province en Afghanistan. 

 

Figure 3: Les militants qui ont mené l’attaque du 15 octobre 2021 contre la mosquée Bibi Fatima. Propagande de l’EIIL-K issue de War Noir “Weapons Used and Captured by the Islamic State Khurasan Province after The Taliban’s Rakeover from Afghanistan”. 20 octobre 2021. Accessible sur https://www.militantwire.com

Une guerre idéologique : l’EIIL-K comme seule alternative aux Talibans 

Le but de l’EIIL-K est d’encourager les défections en attaquant la légitimité de l’Etat taliban et son idéologie34Jadoon, Amira et Mines, Andrew. « The Taliban Can’t Take on the Islamic State Alone ». War on the Rocks. 14 octobre 2021. Accessible sur https://warontherocks.com. L’EIIL-K possède une excellente propagande, qui vise à affirmer sa pureté religieuse afin de recruter des combattants d’horizons divers35Osman, Borhan. « ISKP’s Battle for Minds: What are its main messages and who do they attract? », Afghanistan Analysts Network – English. 12 décembre 2016. Accessible sur https://www.afghanistan-analysts.org

Alors que l’Afghanistan est en pleine crise humanitaire et économique, le régime a plus que jamais besoin de la reconnaissance internationale36Bokhari, Kamran. « Opinion | Threatened by ISIS, the Afghan Taliban May Crack Up ». Wall Street Journal, 27 août 2021, sect. Opinion. Accessible sur https://www.wsj.com. Les Talibans jouent un jeu d’équilibriste entre, d’un côté, la nécessité d’être reconnus par un grand nombre d’États, et de l’autre, la nécessité de maintenir la cohésion du mouvement. L’exercice du pouvoir demande en effet des compromis, par exemple sur le droit des femmes, mais ce sont précisément ces compromis qui risquent de faire perdre aux Talibans leurs franges les plus extrêmes, au bénéfice de l’EIIL-K. En 2016 déjà, la propagande de l’Etat Islamique accusait les Talibans d’être des nationalistes ayant trahi les principes islamiques37Osman, « ISKP’s Battle for Minds: What are its main messages and who do they attract? », op.cited.. De même, la propagande de l’EIIL-K cherche à encourager les défections en accusant les Talibans d’être une création de l’ISI38ISI: Inter-Services Intelligence, principal service de renseignement pakistanais. Voir Valle, « Islamic State in Khorasan Province Counters Taliban with Formidable Media and Propaganda Offensive », op.cited. et de la CIA. Les défections ne servent pas seulement à affaiblir l’ennemi, elles permettent aussi à l’EIIL-K de bénéficier de combattants expérimentés, rompus aux pratiques de guérilla. Il n’est pas anodin que l’émir de l’EIIL-K et des membres de la cellule de Kaboul soient d’anciens membres du réseau Haqqani, un groupe qui représente aujourd’hui encore une partie intégrante du mouvement taliban39Les plus importants membres du réseau Haqqani, Sirajuddin et Khalil, sont présents au gouvernement Taliban, respectivement en tant que ministre de l’intérieur et ministre aux réfugiés. Ce réseau est aussi très proche du groupe Al Qaïda. Sur les liens ambigus entre EIIL-K et le réseau Haqqani: Clarke, Colin P. and Sayed, Abdul Sayed. « With Haqqanis at the Helm, the Taliban Will Grow Even More Extreme ». Foreign Policy (blog). 4 Novembre 2021. Accessible sur https://foreignpolicy.com; Gohel, Sajjan M. « The Taliban Are Far Closer to the Islamic State Than They Claim ». Foreign Policy (blog). 26 aout 2021. Accessible sur https://foreignpolicy.com. . Plus encore, des membres fondateurs de l’EIIL-K étaient issus de différents groupes terroristes comme Al Qaeda, le MIO ou encore le TTP40MIO : Mouvement Islamique de l’Ouzbékistan. TTP : Tehrik-i-Taliban, les Talibans Pakistanais. Voir Lefeuvre, « Daech au Khorasan: loin d’un « État » islamique », op.cited, 64. . Les ex-Talibans déçus du nouveau gouvernement ne sont pas les seuls à changer de camp, puisque, depuis peu, des militaires de l’ancienne armée afghane rejoignent aussi l’EIIL-K41Trofimov, Yaroslav. « WSJ News Exclusive | Left Behind After U.S. Withdrawal, Some Former Afghan Spies and Soldiers Turn to Islamic State ». Wall Street Journal, 31 octobre 2021, sect. World. Accessible sur https://www.wsj.com. Face à la répression du régime taliban, ces ex-militaires ayant coopéré avec les Etats-Unis n’ont d’autre choix que de rejoindre les rangs des insurgés. 

Cette menace a été parfaitement comprise par le gouvernement taliban. Plusieurs mois après leur prise de pouvoir, leur priorité est toujours la même : préserver la cohésion interne à tout prix42Watkins, Andrew H. « An Assessment of Taliban Rule at Three Months », Combating Terrorism Center at West Point. 11 novembre 2021. Accessible sur https://ctc.usma.edu.. Dans cette logique, les Talibans cherchent à minimiser la menace que représente l’EIIL-K, même si les attentats subis pointent les limites de cette stratégie médiatique. 

Démontrant ses ambitions internationales, la propagande de l’EIIL-K dénonce aussi avec force les liens des Talibans avec la Russie et la Chine43Valle, « Islamic State in Khorasan Province Counters Taliban with Formidable Media and Propaganda Offensive », op.cited. ; Webber, Lucas. « The Islamic State’s Anti-Russia Propaganda Campaign and Criticism of Taliban-Russian Relations ». JamesTown Foundation. 14 janvier 2022. Accessible sur https://jamestown.org. En outre, face à un gouvernement Taliban exclusivement pachtoune, l’organisation EIIL prend soin de médiatiser son aspect transnational et multiethnique. D’une part, la propagande de l’EIIL-K, systématiquement écrite en dari et en pachto, a récemment commencé à utiliser d’autres langues comme l’urdu ou l’ouzbek tout en mettant en valeur ses membres issus de minorités44Osman, « ISKP’s Battle for Minds: What are its main messages and who do they attract? », op.cited.;Valle, Riccardo. « The Growth and Internationalization of Islamic State Khurasan Province’s Media Operations ». Militantwire. 17 février 2022. Accessible sur https://www.militantwire.com/. Dès ses débuts, l’organisation terroriste a su utiliser à son avantage la diversité tribale de l’Afghanistan, comme en témoigne le ralliement de Abdul Khadem Rauf, alors numéro deux des Talibans 45Rauf quitta les Talibans parce que son rival, le Mollah Akhtar Mansour, devint numéro 1 du mouvement jusqu’à sa mort en 2016. Rauf, de la tribu Noorzai, et Mansour, de la tribu Ishaqzai, visaient tous deux la direction des Talibans. Ces deux tribus s’affrontent historiquement pour le contrôle de la région de Helmand. Voir Lefeuvre, « Daech au Khorasan: loin d’un « État » islamique », op.cited, 64.

D’autre part, l’EIIL-K, en tant que groupe transnational, attire des combattants des pays voisins, tout en constituant un « hub » de coordination stratégique pour les attaques en Asie du sud et Asie centrale46Ce bureau de coordination stratégique pour l’Asie est appelé « Al Sadiq » et est dirigé par le sheikh Tamim. Voir le rapport du CSNU, « Vingt-huitième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions », op.cited., 16.. Des exemples historiques soulignent que la présence de combattants étrangers contribue à la pérennisation du mouvement terroriste, d’autant plus que l’EIIL-K a coopéré au cours de son histoire avec différentes factions terroristes transnationales47Sur le rôle des combattants étrangers : Bacon, Tricia; Ellis, Grace and Milton, Daniel.“Helping or hurting? The impact of foreign fighters on militant group behavior,” Journal of Strategic Studies, October 20, 2021. Sur les différentes factions jihadistes comme Lashkar-e-Jhangvi ou Jamaat-ul-Ahrar : Jadoon, Amira. « Allied and Lethal: Islamic State Khorasan’s Network and Organizational Capacity in Afghanistan and Pakistan », Combating Terrorism Center at West Point. 3 décembre 2018. Accessible sur https://ctc.usma.edu. Par exemple, un attentat-suicide contre une mosquée chiite en octobre aurait été menée par un Ouïgour et a été fortement médiatisé par l’EIIL-K48Webber, « Afghanistan: Islamic State Claims Suicide Bombing at Kunduz Mosque, Says Attacker was a Uyghur Militant », op.cited.. En utilisant des combattants ouïgours, l’EIIL-K chercherait notamment à recruter des membres du Parti Islamique du Turkestan (PIT)49CSNU, « Vingt-neuvième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions”, op. cited, 19. . Les différentes factions terroristes dans la région de l’Afpak ont de nombreux points communs, notamment leur perception des chiites, considérés comme des ennemis à éradiquer. Cette composante transnationale de l’EIIL-K suggère que les Talibans ne pourront se débarrasser seuls de l’organisation terroriste. 

Il en découle que si l’EIIL-K ne constitue pas actuellement une menace existentielle pour le régime, l’organisation représente néanmoins un grave danger pour toute la région. L’éradication de l’organisation dépend néanmoins de la constitution d’une coopération antiterroriste internationale50Jadoon, Sayed et Mines.“The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan”. Op.cited. . Le nouveau régime bénéficie du soutien non seulement de pays voisins comme l’Iran et le Pakistan ; mais aussi d’autres puissances comme la Russie, qui plaide pour la reconnaissance des Talibans au niveau international51Roggio, “In Fight against Islamic State, the Taliban Holds Major Advantage”, op.cited.. Selon les Etats-Unis, une forme de coopération antiterroriste existerait déjà entre les Talibans et les services de renseignement pakistanais52Clarke et Schroden « Brutally Ineffective: How the Taliban Are Failing in Their New Role as Counter-Insurgents », op.cited.. Le potentiel de cette lutte antiterroriste à l’échelle internationale ne doit cependant pas être surestimé. Par ailleurs, un échange d’information avec les Etats-Unis, par exemple, serait très certainement contre-productive si rendue publique, car elle renforcerait l’impact de la propagande terroriste. Néanmoins, tous les Etats ne partagent pas l’analyse américaine de la situation en Afghanistan, les collaborations entre groupes jihadistes évoluant sans cesse. La Chine, par exemple, s’inquiète des liens entre le réseau Haqqani, EIIL-K et les Talibans, sans compter le fait qu’un groupe allié des Talibans, le PIT, cherche explicitement à attaquer son territoire 53Le Parti Islamique du Turkestan, dont le but est d’importer le jihad en Chine. Voir Shinkman, Paul D. “Violence undermines China’s plans in Afghanistan, risks luring it into quagmire”, US NEWS, 14 octobre 2021. Accessible sur https://www.usnews.com.

En conclusion, l’EIIL-K ne représente pas actuellement une menace existentielle pour le régime Taliban. Néanmoins, la résurgence de l’Etat Islamique prouve que son idéologie et son discours continuent d’attirer différents types de combattants. Les défections et ralliements divers constituent de fait un vivier considérable pour l’organisation terroriste. La menace terroriste émanant d’Afghanistan, qui touche toute la région, est donc loin d’avoir disparu avec l’accession au pouvoir des Talibans. C’est précisément pour cette raison que certains pays, qu’ils soient voisins ou non de l’Afghanistan, cherchent à combattre l’expansion de l’EIIL-K. 

Sources

AFP. « L’ONU adopte une résolution facilitant l’aide humanitaire en Afghanistan ». Consulté le 7 février 2022. https://www.20minutes.fr/monde/3203703-20211222-afghanistan-onu-adopte-resolution-facilitant-aide-humanitaire.

Ali, Obaid.. « Qari Hekmat’s Island Overrun: Taleban defeat ‘ISKP’ in Jawzjan », Afghanistan Analysts Network – English. 4 août 2018. https://www.afghanistan-analysts.org/en/reports/war-and-peace/qari-hekmats-island-overrun-taleban-defeat-iskp-in-jawzjan/.

Bacon, Tricia; Ellis, Grace and Milton, Daniel.“Helping or hurting? The impact of foreign fighters on militant group behavior,” Journal of Strategic Studies, October 20, 2021.

Bokhari, Kamran. « Opinion | Threatened by ISIS, the Afghan Taliban May Crack Up ». Wall Street Journal, 27 août 2021, sect. Opinion. https://www.wsj.com/articles/threatened-isis-afghan-taliban-rule-jihadist-islamist-pakistan-baradar-haibatullah-11630094678.

Bunzel, Cole. « Al Qaeda Versus ISIS », 5 octobre 2021. https://www.foreignaffairs.com/articles/afghanistan/2021-09-14/al-qaeda-versus-isis.

Clarke, Colin P. and Sayed, Abdul Sayed. « With Haqqanis at the Helm, the Taliban Will Grow Even More Extreme ». Foreign Policy (blog). Consulté le 7 février 2022. https://foreignpolicy.com/2021/11/04/haqqani-network-taliban-relationship-afghanistan-pakistan-terrorism/.

Clarke, Colin and Schroden, Jonathan. « Brutally Ineffective: How the Taliban Are Failing in Their New Role as Counter-Insurgents », War on the Rocks. 29 novembre 2021. https://warontherocks.com/2021/11/brutally-ineffective-how-the-taliban-are-failing-in-their-new-role-as-counter-insurgents/.

Connable, Ben, et Martin C. Libicki. « How Insurgencies End ». RAND Corporation, 8 avril 2010. https://www.rand.org/pubs/monographs/MG965.html.

Doxsee, Catrina; Thomson, Jared and Hwang, Grace. « Examining Extremism: Islamic State Khorasan Province (ISKP) ». CSIS. Consulté le 7 février 2022. https://www.csis.org/blogs/examining-extremism/examining-extremism-islamic-state-khorasan-province-iskp.

George, Susannah. “Taliban sends hundreds of fighters to eastern Afghanistan to wage war against Islamic State,” Washington Post, November 22, 2021.

https://www.washingtonpost.com/world/2021/11/22/taliban-isis-afghanistan/.

Gohel, Sajjan M. « The Taliban Are Far Closer to the Islamic State Than They Claim ». Foreign Policy (blog). Consulté le 7 février 2022. https://foreignpolicy.com/2021/08/26/afghanistan-kabul-airport-attack-taliban-islamic-state/.

Grey Dynamics. « How the Taliban Captured Billions of Dollars Worth of Weapons », 10 septembre 2021. https://www.greydynamics.com/how-the-taliban-captured-billions-worth-of-weapons/.

IntelBrief « How Will the United States Deal with the Growing Threat Posed by Islamic State Khorasan (IS-K)? » The Soufan Center. Consulté le 7 février 2022. https://mailchi.mp/thesoufancenter/how-will-the-united-states-deal-with-the-growing-threat-posed-by-islamic-state-khorasan-is-k?e=9dd2769246.

Jadoon, Amira. « Allied and Lethal: Islamic State Khorasan’s Network and Organizational Capacity in Afghanistan and Pakistan », Combating Terrorism Center at West Point. 3 décembre 2018. https://ctc.usma.edu/allied-lethal-islamic-state-khorasans-network-organizational-capacity-afghanistan-pakistan/.

Jadoon, Amira et Mines, Andrew. « Broken, but Not Defeated: An Examination of State-Led Operations against Islamic State Khorasan in Afghanistan and Pakistan (2015-2018) », Combating Terrorism Center at West Point. 23 mars 2020. https://ctc.usma.edu/broken-not-defeated-examination-state-led-operations-islamic-state-khorasan-afghanistan-pakistan-2015-2018/.

Jadoon, Amira et Mines, Andrew. « The Taliban Can’t Take on the Islamic State Alone ». War on the Rocks.  14 octobre 2021. https://warontherocks.com/2021/10/the-taliban-cant-take-on-the-islamic-state-alone/.

Jadoon, Amira et Mines, Andrew “What is ISIS-K” The Conversation, 27 aôut 2021, consulté le 7 février 2022. https://theconversation.com/what-is-isis-k-two-terrorism-experts-on-the-group-behind-the-deadly-kabul-airport-attack-and-its-rivalry-with-the-taliban-166873

Jadoon, Amira; Sayed, Abdul et Mines, Andrew.“The Islamic State Threat in Taliban Afghanistan: Tracing the Resurgence of Islamic State Khorasan”. CTC Sentinel, January 2022. Volume 15 Issue 1. Consulté le 7 février 2022. 

Jadoon, Amira; Sayed, Abdul et Mines, Andrew.“« The Evolving Taliban-ISK Rivalry ». 7 septembre 2021. The Interpreter. Consulté le 7 février 2022. https://www.lowyinstitute.org/the-interpreter/evolving-taliban-isk-rivalry

Khan, Sahar. « How To Deal With ISIS’ Affiliate in Afghanistan ». Inkstick, 10 mars 2021. https://inkstickmedia.com/how-to-deal-with-isis-affiliate-in-afghanistan/.

Landay, Jonathan. « U.N. Envoy Says Islamic State Now Appears Present in All Afghan Provinces ». Reuters, 17 novembre 2021, sect. Asia Pacific. https://www.reuters.com/world/asia-pacific/un-envoy-says-islamic-state-now-appears-present-all-afghan-provinces-2021-11-17/.

Lefeuvre, Georges. « Daech au Khorasan: loin d’un « État » islamique ». Diplomatie, no 99 (2019): 63-66. https://www.jstor.org/stable/26983420.

Mir, Asfandyar. « Twenty Years After 9/11: The Terror Threat from Afghanistan Post the Taliban Takeover », Combating Terrorism Center at West Point. 8 septembre 2021. https://ctc.usma.edu/twenty-years-after-9-11-the-terror-threat-from-afghanistan-post-the-taliban-takeover/.

Organisation des Nations Unies, Conseil de Sécurité (CSNU). « Vingt-neuvième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions”, 3 février 2022, S/2022/83. 

Organisation des Nations Unies, Conseil de Sécurité (CSNU). « Vingt-huitième rapport de l’Equipe d’appui analytique et de surveillance des sanctions », 22 juillet 2021, S/2021/655.

Osman, Borhan. « Bourgeois Jihad: Why Young, Middle-Class Afghans Join the Islamic State ». United States Institute of Peace, 1 Juin 2020. Consulté le 7 février 2022. https://www.usip.org/publications/2020/06/bourgeois-jihad-why-young-middle-class-afghans-join-islamic-state.

Osman, Borhan. « ISKP’s Battle for Minds: What are its main messages and who do they attract? », Afghanistan Analysts Network – English. 12 décembre 2016. https://www.afghanistan-analysts.org/en/reports/war-and-peace/iskps-battle-for-minds-what-are-their-main-messages-and-who-do-they-attract/.

Rewards for Justice « Sanaullah Ghafari – Rewards For Justice ». 7 février 2022. Consulté le 8 février 2022. https://rewardsforjustice.net/terrorist-rewards/sanaullah-ghafari/.

Rewards for Justice. « Attack at Kabul’s International Airport – Rewards For Justice ». Consulté le 8 février 2022. https://rewardsforjustice.net/terrorist-rewards/attack-at-kabuls-international-airport/.

Roggio, Bill. « In Fight against Islamic State, the Taliban Holds Major Advantage” FDD’s Long War Journal , 23 novembre 2021. https://www.longwarjournal.org/archives/2021/11/in-fight-against-islamic-state-the-taliban-holds-major-advantage.php.

Sayed, Abdul. « Opinion | ISIS-K Is Ready to Fight the Taliban. Here’s How the Group Became a Major Threat in Afghanistan. » Washington Post. 29 aout 2021.Consulté le 7 février 2022. https://www.washingtonpost.com/opinions/2021/08/29/abdul-sayed-isis-k-taliban-afghanistan-threat/.

Sayed, Abdul. « The Taliban’s Persistent War on Salafists in Afghanistan ». . Jamestown  Foundation. 24 septembre 2021.Consulté le 7 février 2022. https://jamestown.org/program/the-talibans-persistent-war-on-salafists-in-afghanistan/.

Schroden, Jonathan, et Powell, Alexander. « Working with the Devil? The Potential for U.S.-Taliban Cooperation Against the Islamic State in Afghanistan », War on the Rocks. 16 septembre 2021. https://warontherocks.com/2021/09/working-with-the-devil-the-potential-for-u-s-taliban-cooperation-against-the-islamic-state-in-afghanistan/.

Shinkman, Paul D. “Violence undermines China’s plans in Afghanistan, risks luring it into quagmire”, US NEWS, 14 octobre 2021, consulté le 7 février 2022. https://www.usnews.com/news/world-report/articles/2021-10-14/afghanista

Siddique, Abubakar. “Taliban Wages Deadly Crackdown on Afghan Salafists as War with IS-K Intensifies,” RFE/RL Gandhara, October 22, 2021. 

Trofimov, Yaroslav. « WSJ News Exclusive | Left Behind After U.S. Withdrawal, Some Former Afghan Spies and Soldiers Turn to Islamic State ». Wall Street Journal, 31 octobre 2021, sect. World. https://www.wsj.com/articles/left-behind-after-u-s-withdrawal-some-former-afghan-spies-and-soldiers-turn-to-islamic-state-11635691605.

Valle, Ricardo. « Islamic State in Khorasan Province Counters Taliban with Formidable Media and Propaganda Offensive ». Jamestown Foundation. 16 décembre 2021.Consulté le 7 février 2022. https://jamestown.org/program/islamic-state-in-khorasan-province-counters-taliban-with-formidable-media-and-propaganda-offensive/.

Valle, Riccardo. « The Growth and Internationalization of Islamic State Khurasan Province’s Media Operations ». Militantwire. 17 février 2022. Consulté le 19 février 2022. https://www.militantwire.com/p/the-growth-and-internationalization.

War Noir. « Weapons Used and Captured in Taliban GDI Raid Against Islamic State in Kabul ». 20 décembre 2021. Consulté le 7 février 2022. https://www.militantwire.com/p/weapons-used-and-captured-in-taliban.

War Noir. “Weapons Used and Captured by the Islamic State Khurasan Province after The Taliban’s Rakeover from Afghanistan”. 20 octobre 2021. Consulté le 8 mars 2022. https://www.militantwire.com/p/weapons-used-and-captured-by-the?s=r

Watkins, Andrew H. « An Assessment of Taliban Rule at Three Months », Combating Terrorism Center at West Point. 11 novembre 2021. https://ctc.usma.edu/an-assessment-of-taliban-rule-at-three-months/.

Webber, Lucas. « Afghanistan: Islamic State Claims Suicide Bombing at Kunduz Mosque, Says Attacker was a Uyghur Militant ».Militantwire. Consulté le 7 février 2022. https://www.militantwire.com/p/afghanistan-islamic-state-claims.

Webber, Lucas.  « The Islamic State’s Anti-Russia Propaganda Campaign and Criticism of Taliban-Russian Relations ». JamesTown Foundation. 14 janvier 2022. Consulté le 8 février 2022. https://jamestown.org/program/the-islamic-states-anti-russia-propaganda-campaign-and-criticism-of-taliban-russian-relations/.

Rose Gourich

Etudiante en Master Economic and Public Policy, au sein de l’Ecole d’Affaires Publiques. Lors de son année d’échange à la London School of Economics, elle a choisi d’étudier en détail l’histoire du continent africain et du terrorisme jihadiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page