Officier de la Gendarmerie nationale

Les officiers de gendarmerie et les commissaires de police sont des managers d’équipe. Dans la pratique, ils possèdent de nombreux points communs puisqu’ils exercent un travail opérationnel tout en étant des interlocuteurs privilégiés des autorités administratives et judiciaires, des élus, des préfets et ministres ainsi que des acteurs économiques. Néanmoins, il y a des différences fondamentales entre la culture policière et celle de la gendarmerie, l’officier de gendarmerie étant un chef militaire. Les concours afin d’accéder à l’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Police à Saint-Cyr-au-Mont-d’or) et à l’EOGN (Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale à Melun) divergent également. Afin d’être officier de gendarmerie, deux concours sont envisageables pour les étudiants de Sciences Po : le concours universitaire et le concours d’officier du corps technique et administratif .

Le concours universitaire (OG Universitaire)

Le concours est accessible aux candidats âgés de moins de 27 ans, titulaires d’un master (Bac + 5). Une trentaine de candidats sont admis chaque année et intègrent l’école des officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN) située à Melun où ils suivent une formation rémunérée pendant 2 ans. Les épreuves d’admissibilité sont :

  • Culture générale (5h, Coef 5)
  • Synthèse de dossier (4h, Coef 5)
  • Épreuve à option (droit pénal, droit public, finances publiques, sciences économiques et de gestion, histoire-géographie) (4h, Coef 5)

A l’issue de ces épreuves, les candidats admissibles seront amenés à passer les épreuves d’admission :

  • Aptitude générale
  • Entretien auprès d’un psychologue (tests écrits et entretien oral) et entretien individuel (exposé sur un thème général, suivi d’un dialogue avec le jury) (Coef 8)
  • OGDSI : oral sur les questions de défense et de sécurité (Coef 4)
  • Langue étrangère (Coef 4)
  • Sport (natation 50 m – course 50m– course demi-fond 3000m – abdos et tractions) (Coef 3)

Le concours d’officier du corps technique et administratif

Afin d’intégrer le corps technique et administratif de la gendarmerie, il faut passer un concours sur titre. Il faut au préalable disposer d’un diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme conférant le grade de master dans une des matières suivantes :

  • Assurance qualité
  • Audit financier
  • Contentieux administratif
  • Contrôle de gestion et aide à la décision
  • Droit de la fonction publique
  • Droit des contrats privés et propriété intellectuelle
  • Droit et administration européenne
  • Droit immobilier
  • Expertise comptable
  • Finances publiques
  • Logistique, ingénierie et maintenance industrielle
  • Maîtrise d’ouvrage et entretien du patrimoine
  • Management de l’immobilier et des services de l’entreprise
  • Marché public
  • Ressources humaines
  • Sécurité, santé au travail.

Comme pour le concours UG UNIV, il faut être âgé de 27 ans au plus, être de nationalité française et en règle au regard des dispositions du code du service national. L’admissibilité est décidée par l’étude du dossier du candidat. Sa recevabilité est ensuite décidée par des épreuves d’aptitude générale et de sport.

Comité de rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page